Les meilleurs livres pour améliorer sa productivité

Que vous soyez étudiant, salarié, entrepreneur, sportif ou artiste, tout le monde cherche à améliorer sa productivité dans son domaine. On essaye d’optimiser son organisation, en faisant des listes, des tableaux, etc. mais c’est toujours insuffisant. La notion de productivité est un vrai casse-tête mental, qui a stimulé suffisamment certaines personnes pour qu’elles soient capable d’en écrire des livres.

Jetez un œil à nos articles sur l’amélioration service client et comment utiliser un logiciel SAP.

S’organiser pour réussir – David Allen

Grand théoricien de la productivité et de l’efficacité professionnelle, David Allen est l’auteur de ce grand classique. Tout son livre repose sur une méthode qu’il a étudié pendant des années : la méthode GTD (Getting Things Done). D’après lui, pour être efficace, il est nécessaire d’avoir l’esprit clair comme de l’eau de roche. Votre esprit ne peut pas se permettre d’être parasité par des pensées distrayantes, ce qui est le cas en permanence. Pour cela, il faut placer dans un système externe automatisé, toutes les choses que vous désirez faire. Ce système repose sur une seule question “Quelle prochaine action concrète va me permettre de me rapprocher de mon but ?“. Si aujourd’hui, nos cerveaux sont poussés à fonctionner en multi-tâche, David Allen, lui, propose de faire les choses étape par étape, dans un ordre de priorité soigneusement établi.

The One Thing – Gary Keller

Dans ce livre, on retrouve la philosophie de David Allen : une chose à la fois. Gary Keller se la réapproprie et la reformule avec son slogan “moins, c’est plus“. Ce livre est plein de métaphore intéressante, comme celle des dominos. Une fois que vous avez actionné correctement le premier domino, tout le reste suivra naturellement. Tout repose ainsi sur le premier pas. Gary Keller vous incite ainsi à vous concentrer sur une tâche à la fois, à définir un objectif primordial et de se focaliser sur le meilleur moyen d’atteindre cet objectif. Il insiste également sur l’acquisition d’une habitude, qui consiste à identifier une tâche pertinente pour l’accomplissement de votre objectif, et de la répéter jusqu’à ce qu’elle intègre votre inconscient, pour devenir mécanique.

The Willpower instinct – Kelly McGonigal

La force de volonté, Kelly McGonigal l’a soigneusement étudié pour essayer de comprendre ses mécanismes. D’après elle, la plupart des croyances que l’on a sur la volonté et l’autodiscipline sont erronées. Les expériences physiologiques permettent de comprendre les mécanismes contre-intuitifs de la volonté. La volonté est un muscle qui se travaille et se perfectionne dans un domaine particulier, pour ensuite être appliquée dans tous les domaines de la vie.

Ce livre est plutôt complet, abordant à la fois philosophie, psychologie et neurosciences. Suivez une à une les étapes d’apprentissage proposées par l’auteur et gardez l’esprit ouvert, votre force de volonté ne pourra que grandir.

La méthode MAKE TIME – Jake Knapp & John Zeratsky

Les deux auteurs nous livrent leur expérience d’optimisation d’énergie, de concentration et de temps, sous la forme de 87 tactiques. Si l’on veut faire des choses excellentes et durables, il faut dégager du temps. Les deux ennemis ici sont : les sollicitations extérieures, et l’obsession de vouloir faire toujours plus. L’un consomme inutilement votre temps, l’autre, votre énergie. Pour combattre ces ennemis, la méthode Make Time propose 87 tactiques telle que l’utilisation d’un minuteur mécanique pour mesurer ses créneaux, ou l’association entre une musique et une activité pour créer une habitude.

On apprécie ce livre car, bien qu’il ne soit pas révolutionnaire, il énonce clairement et simplement des méthodes efficaces pour devenir un monstre de productivité.

Mesurez ce qui compte – John Doerr

Pour la petite histoire, John Doerr à créé une méthode, qui a permis à Larry Page et Sergey Brin, de porter leur entreprise Google jusqu’au sommet. Cette méthode fut ensuite utilisée par certains des plus grands businessman du monde.

“Objectives and Key Results” : les objectifs et résultats clés. La méthode OKR consiste à fixer des objectifs ambitieux à tous les niveaux, et à opérer leur suivi quotidien grâce aux “résultats clés”. Ce que John Doerr appelle les résultats clés, ce sont les résultats concrets, chiffrés, nécessaires à l’accomplissement de l’objectif.

Le caractère ambitieux de l’objectif est là pour pousser à sortir de sa zone de confort. Lorsqu’on arrive à sortir de cette prison mentale, on se surpasse et découvre son réel potentiel.

Ce livre est très professionnel, et orienté pour les entrepreneurs. Néanmoins, si vous souhaitez mener à bien un projet, il vous fournira les clés pour mener votre organisation au succès.

Total
0
Shares