Se désabonner de toutes les newsletters indésirables

Il y a de fortes chances pour que votre boite mail contienne un mélange de messages importants, d’avis d’expédition, de factures, de bulletins d’information que vous ne lisez jamais ainsi que d’autres mail peu important.

Mais le spam fini par s’y glisser… Parfois vous le faites vous-même – en entrant votre email pour gagner ce concours – et parfois d’autres le font pour vous. Heureusement, il existe des moyens simples de supprimer les e-mails indésirables, sans avoir à envoyer de messages à l’expéditeur.

Les liens de désabonnement

Le moyen le plus simple de se désinscrire d’une liste est d’utiliser l’option de désabonnement intégrée. Ce lien est généralement caché au bas du message, en tout petits caractères ou de manière à ne pas ressembler à un lien, afin que vous restiez abonné

(Il y a peu de chances que le lien de désabonnement soit un piège visant à confirmer que votre mail est bien actif, mais restez malin : si quelque chose vous semble louche dans un mail, supprimez-le tout simplement).

Gmail

Gmail permet de se désabonner facilement. Lorsqu’il remarque un lien de désabonnement présent dans un message, il place son propre lien de désabonnement en haut du message, juste à côté de l’adresse électronique de l’expéditeur. Il apparaît parfois à la place de l’icône Spam dans la barre d’outils. Cliquez dessus et un bouton géant de désabonnement apparaît.


Sur mobile, appuyez sur le menu à trois points en haut ; si l’expéditeur propose une option de désabonnement facile, le mot Désabonnement apparaîtra dans le menu.

À lire : Sauvegarder ses mails sur une clé USB

Se désabonner avec Microsoft Outlook

Des liens de désabonnement bien visibles se trouvent également sur Outlook.com et dans les applications Outlook. Sur le Web, il est indiqué “Vous recevez trop d’e-mails ? Désabonnez-vous” en haut d’un message pris en charge.

Avec l’application iOS Mail d’Apple

Dans l’application iOS Mail intégrée, recherchez une bannière indiquant “Ce message provient d’une liste de diffusion. Désabonnez-vous” en haut de vos messages, ce qui permettra d’envoyer un courriel à l’expéditeur avec la demande de désabonnement.

Edison Mail

Edison Mail pour iOS, macOS et Android affiche un grand bouton de désabonnement en haut d’un message (avec un bouton de réabonnement si vous changez d’avis). Edison Mail propose également une option de blocage des messages, afin que vous ne voyiez plus jamais rien de l’expéditeur.

Ce qui est intéressant, c’est que toutes les applications de messagerie ne reconnaissent pas les liens de désabonnement de la même manière, ou ne les prennent pas en charge dans les mêmes messages. Heureusement, lorsque vous utilisez des applications mobiles qui prennent en charge plusieurs services (généralement Gmail, Outlook, iCloud, Yahoo et les comptes IMAP), vous pouvez vous désabonner sur tous les services.

Les services de désabonnement

Vous souhaitez vous désabonner d’un grand nombre d’e-mails ? Plusieurs services le permettent. L’inconvénient : vous devez donner à ces services un accès complet à votre boîte de réception pour qu’ils trouvent des messages avec une option de désabonnement ; parfois, cela inclut vos contacts. Comme l’a dit Heinlein : TANSTAAFL.

Unroll.me

Disponible sur le Web ou via une application mobile, Unroll.me examine le cœur de votre compte de messagerie Outlook.com, Gmail/GSuite, Yahoo Mail et Aol pour localiser les messages dont vous ne voulez probablement pas. Vous pouvez également essayer une adresse électronique d’un autre service.

En retour, vous obtenez une liste de tous les expéditeurs que vous pourriez refuser ; choisissez ceux que vous ne voulez pas, et Unroll.me fait le reste. Unroll.me propose également un service appelé “The Rollup”, qui vous permet de vous réabonner à certains envois, mais ceux-ci vous parviendront via Unroll.me dans un condensé quotidien. Vous pouvez modifier (ou désactiver) The Rollup à tout moment.

Unroll.me est gratuit, mais il veut avoir un accès complet à vos messages et à vos contacts. Sa société mère affirme qu’elle ignore les courriels personnels et rend anonymes les messages qu’elle voit, mais elle utilise toutes les données pour vendre des études de marché.

Polymail

Le service Unsubscriber de Polymail n’est pas le moins cher (19 $), mais c’est parce qu’il ne gagne pas d’argent en vendant vos informations à des sociétés de marketing et à des tiers. Créé par Polymail, le site vous demande de vous connecter via votre compte Google, puis vous propose des outils complets de désabonnement en masse et d’archivage.

Leave Me Alone

Avec Leave Me Alone, vous payez des crédits (2,50 $ pour 50 mails) que vous pouvez utiliser pour effectuer des désabonnements ; un désabonnement par crédit. Il prend en charge Google, Microsoft, Yahoo, iCloud, Aol et tous les comptes IMAP. Connectez-les tous. Il existe également une option de compte pour les grandes équipes.

Clean Email

Un compte unique chez Clean Email coûte 29,99 $ par an, ou vous pouvez faire jusqu’à cinq utilisateurs pour 49,99 $ par an ou 99,99 $ par an pour une équipe complète (il existe des options mensuelles plus chères à partir de 7,99 $). Comme beaucoup d’autres, Clean Email propose une interface Web qui regroupe vos services de messagerie électronique basés sur le Web (Google, Yahoo, Microsoft, comptes IMAP) dans une grande boîte de réception qui peut être nettoyée en quelques clics, qu’il s’agisse de désinscription en bloc, de mise sur liste noire d’expéditeurs ou de configuration de filtres et de règles.

Total
10
Shares
Articles suggérés